Inoreader pour mes flux RSS

Après la mort de Google Reader (petit ange parti trop vite), j’ai migré tous mes flux RSS sur Feedbin. Quelques années plus tard, j’ai fait la transition vers Inoreader et je vous explique ce choix.

Avant d’aller plus loin dans ce article, petite mise au point sur ce qu’est un flux RSS. Un flux est RSS est un lien (https://monsuperblog.com/feed) qui permet via une application dédiée de recevoir tous les nouveaux articles d’un site précis.

Un peu comme un podcast (en fait, c’est tout à fait le même principe qu’un podcast) à une différence près, vous ne recevez un fichier audio à écouter mais un article à lire.

L’idée est assez simple : regrouper tous vos sites/blogs préférés à un seul endroit pour simplifier votre consommation de contenu.

Pourquoi utiliser un flux RSS ?

En premier lieu : pour la simplicité !

Je suis plusieurs dizaines de blogueurs dont j’aime le travail (comme Greg, Yannick, Fred, Jérôme ou encore Antoine). Pour être certain de ne pas rater leurs articles, je devrais régulièrement visiter leur blog respectif pour m’assurer qu’il n’y a pas de nouveau contenu.

Je n’ai pas besoin de le faire car je suis abonné à leurs flux RSS. Du coup, quand j’ouvre Inoreader, je peux directement voir s’il y a du nouveau contenu.

Tu pourrais utiliser les réseaux sociaux pour les suivre !

Oui je pourrais ! Mais il faut savoir que tous les réseaux sociaux utilisent des algorithmes. Je pourrais facilement passer à côté d’un article ou l’autre car ce n’est pas tendance en ce moment.

J’ai ressuscité mon flux rss pour lire les articles écrits issus de sites de mon choix (au lieu d’espérer avoir l’info via les réseaux commerciaux des auteurices de ces sites).

Florie (Teller) l’explique très bien dans un article sur le minimalisme numérique, les réseaux sociaux ne sont pas adaptés (attention avis personnel) pour consommer de la news car il filtre via leur algorithme ce que vous devez voir. Avec les flux RSS, ce n’est pas du tout le cas : vous êtes le seul décideur des news que vous voulez voir et des blogs que vous voulez suivre.

En plus de ça, je n’ai plus besoin de me connecter sur les différents réseaux le matin pour découvrir quelles sont les news. On évite comme ça d’être confronté aux polémiques (de plus en plus fréquentes) et aux règlements de compte (de plus en plus fréquents également).

Je fuis Twitter et Facebook ces derniers temps car je les trouve anxiogène. Twitter ou Facebook me remonte des informations que je n’ai pas envie de voir. Sans compter tous les conflits que l’on peut y retrouver car “machin a dit un truc que bazard ne cautionne pas”, etc. Bref, moins j’y passe de temps et mieux je me porte.

Du coup, avec les flux RSS, je peux quand même continuer de suivre mes blogs/sites préférés sans devoir me confronter à Twitter ou Facebook.

Le matin, quand je me lève, après avoir pris quelques notes dans mon journal et avoir bu un café au calme avec un peu de musique, j’ouvre Inoreader et je ne vois que ce que j’ai envie de voir. Ce n’est que du bonheur !

Photo by Isaac Taylor from Pexels

Pourquoi Inoreader ?

Feedly
144
  • 2500 Flux RSS
  • Newsletter
Feedbin
60
  • Flux RSS illimités
  • Newsletter
Inoreader
49
  • Flux RSS illimités
  • Newsletter

On se rend très vite compte que pour les mêmes options et fonctionnalités, Inoreader est moins chères que la concurrence. Mais là où ça devient encore plus intéressant dans mon cas (je n’ai pas besoin de flux illimités mais j’ai besoin des newsletter), c’est la version « Supporter » d’Inoreader qui reprend 500 flux RSS et l’abonnement aux newsletter. La bonne nouvelle, c’est que cette version coûte 19$ par an.

Profduweb en parle dans le dernier épisode de Relife.

Pour 20€ par an, je peux suivre jusqu’à 500 flux RSS, je peux recevoir mes newsletter en dehors de ma boite mail, je peux consulter mes flux dans l’application de mon choix ou en version web et je peux automiser l’une ou l’autre tâche comme par exemple poster sur Twitter un article que j’ai mis en favoris.

Inoreader en version web

J’ai mis en pause cette automatisation car j’essaie d’aller de moins en moins sur Twitter, je trouvais ça très paradoxale de continuer d’alimenter un réseau que j’essaie d’éviter.

Inoreader Reeder iOS thibaudd

Vous pouvez, comme je l’indique plus haut, commencer avec les options gratuites de ces différents services pour vous faire une idée mais il faudra faire quelques concessions : abonnement limité, pas d’options de partage, etc. Mais ça permet toutefois de tester l’utilisation des flux RSS et de voir si cela vous convient.

Vous l’aurez compris, j’aime beaucoup les flux RSS. Je trouve que c’est le meilleur moyen pour moi de consommer du contenu. Et je combine ça avec Instapaper pour stocker les articles plus long que je veux lire au calme chez moi, au coin d’un bon café.

Je ne fais pas plus long, n’hésitez pas à m’interpeller si vous avez la moindre question sur ce sujet.

5 replies to “Inoreader pour mes flux RSS”

  1. petite question peut-être stupide mais pourquoi ne pas utiliser votre hébergement et utiliser freshRSS, certaines fonctionnalités de innoreader peuvent manquer mais globalement ca fait le café

    1. J’ai essayé cette solution mais je la trouve beaucoup moins « user-friendly » que Inoreader. En plus de ça, l’accessibilité à l’interface (via des apps, ou via web) est moins bonne je trouve. Après, effectivement, c’est également une solution qui pourrait fonctionner.

      1. On peut monter FreshRSS sur un serveur et consulter avec Reeder qui est compatible, un mélange des 2 mondes.

  2. Article intéressant, et c’est vrai qu’Inoreader est plutôt pas mal, mais il manque des petites fonctionnalités (passage automatique à la source suivant quand on finit de lire tous les articles d’une source, une liste « read later » et une liste « favoris » comme chez Feedly) qui font que je préfère rester sur Feedly pour ma part 🙂

    1. Merci pour le commentaire.

      Pour les favoris, Inoreader a la fonctionnalité intégrée. On peut marquer un article en favori et même l’afficher sur son profil public pour partager sa curation.

      Par contre, pas de fonction « read it later ». Ce qui me dérange moins car j’utilise Instapaper depuis toujours.

      Mais Feedly fait très bien le boulot aussi.

Laisser un commentaire